Lumière .

 

mdsk-1nG-1 

Lettre à Denise.

Une amie c’est toujours quelqu’un ou l’on se sent chez soi.

Et c’est ce que j’ai toujours ressenti dans mes visites sur ton univers.

Une sœur de cœur c’est quelqu’un qui nous semble parler le même langage.

Ses mots

On les sent vibrer et parler fortement a l’intérieur de soi.

Ce qui m’as toujours éblouie c’est ton aura lumineuse .

La grande puissance de tes mots.

La profondeur et la sagesse d’une femme qui sait par expérience.

Déjà tu portais la lumière en toi .

Elle irradiait sur ton visage.

Elle scintillait comme un diamant.

Oui tu était porteuse de lumière.

Tu voulais la rejoindre entièrement car la souffrance était trop forte .

Dans la partie terrestre de ton être.

Celle qu’un jour chacun doit quitter.

Mais elle était là en toi,  la lumière t’habitait.

Elle est venue a ta rencontre.

Elle t’as prise par la main ,

Elle t’as aider sûrement a faire tes adieux.

A tous ceux que tu aimais

Ta peine était pour eux.

Elle t’as sûrement aidée aussi au détachement.

En te montrant que tu ne perds jamais rien de ce que ton cœur contient.

Que rien ne se perds jamais , mais que cela se transforme . 

Cette lumière que ton visage reflétait.

Cette magnifique étoile qu’est ton âme brillait déjà.

En quittant ton habit terrestre.

Tu es entrer entièrement  dans la lumière.

Ou la souffrance n’est plus. 

Et je suis convaincue que tu n’est pas loin de ceux que tu aimais.

Tu fait partie du vent qui les effleure.

Et de l’oiseau qui chante .

Du feu qui les réchauffe.

De cette eau qui les abreuve et les rafraîchit .

De cette terre nourissante.

Oui tu es là dans tout ce que tu as aimé et qui t’as aimée.

Dans chaque parcelle qui a croisé ta vie.

Tu es dans la lumière qui les éclaire.

Tu n’est jamais plus loin qu’une pensée

pas plus loin qu’une respiration.

qu’un battement de cœur.

Tu es là dans l’amour qui ouvre tout grand ses bras.

Nos yeux humains ne peuvent pas te voir.

Mais dans les yeux du cœur.

Juste le souvenir de ton beau sourire.

Se pose comme un frisson.

Comme si les ailes d’un ange.

Venait de nous visiter.

Tu es là a la place que nous t’avons faites dans  nos cœurs.

Invisible , mais si vivante.

Tu as rejoint ceux que tu as aimés et qui sont disparus.

Tu es là avec eux et qui veille sur ceux qui sont ici que tu aimes .

Tu es là pour les consoler de ton départ.

Pour leur donner du courage quand ta présence physique  leur manqueras trop fortement .

Et que leur peine se feras trop envahissante.

Tu es là aussi qui les attendras , a la fin de leur voyage.

Quand ils auront vécus tout ce qu’ils ont a vivre.

Tu feras partie de cette lumière et de ce grand amour.

Qui les recevras dans ses bras.

Tu seras là dans cet amour pour leur ouvrir toute grande la porte et pour les accueillir a la maison .

Merci lumineuse Denise d’avoir enrichit ma vie .

 

Jeanne.