Petite plume

 

Ce soir petite plume !

Il nous faut tourner une page

Tout est a réapprendre.

Tu m’accompagne depuis tant d’années.

Longtemps je t’ai confiné.

Dans un cahier .

Je dois bien avouer.

Que je fus tentée.

De t’y remiser.

Sur cette nouvelle page.

Encore toute blanche.

Je ne trouve pas mes repères.

Mais si j’abandonne.

Chaque fois qu’un nouveau défi viendra m’insécurisé.

Jusqu’à me priver de mots.

Je baisserai les bras.

Nous trouverons bien petite plume.

Le moyen de nous exprimer.

Et partagerons les mots.

Ceux qui montent en moi.

Et que par toi petite plume.

Je couche sur cette page blanche.

Ce soir nos mots sont remplis de peur.

Mais toi je sais que tu accueille.

Tu es ma compagne fidèle.

Merci petite plume.

Jeanne