mes nuits d’insomnies(reprise)

clip_image002

Dans nuits d’insomnie…j’écris

Quand le sommeil me fuit?

Et que tout autour de moi est encore endormi.

Ici je viens m’asseoir devant l’écran.

Je sais que je perdrais ainsi la notion du temps.

Que je laisse mes doigts courir sur le clavier.

Ou sur les pages d’ un cahier.

Je permets ainsi a mes mots de s’envoler.

Tout ce qu’ils diront je- n’ ai cet instant aucune espèce idée.

J’aime écrire que ce soit sur le clavier.

Ou avec plume et encrier.

Et même aussitôt que j’ai un crayon dans les mains.

Je cherche un bout papier

Ou un carnet de notes.

Pour parfois y inscrire juste des gribouillis.

Ou des idées pour ne pas que j’oubli.

La guérison qu’ils ont a m’apportés.

Quand ils se présentent dans ma tête?

Les mots sont des images.

Qui se présentent et m’inspirent.

Comme ce papillon symbole de transformation et de liberté?

L’image se présente et ainsi je vois des grands pans de ma vie.

Resurgir.

J’y vois clairement quand la petite chenille sort de son cocon et devient papillon.

Le processus pour moi fût assez long.

Mais je crois vraiment que ce temps était nécessaire.

Pour former mes ailes afin qu’elles puissent me transporter vers la liberté.

QU’importe le temps?

Pour moi il n’existe plus.

Je sais qu’il y a un temps horloge,

Pour mes activités extérieures.

Mais dans l’espace intérieur tout se passe au présent.

J’écris quelques lignes et des tranches de ma vie se glissent entre les lignes.

Tout en écrivant j’y vois ma vie se dérouler sur la page.

Je crois que pour moi l’écriture me permet.

De regarder les évènements avec du recul.

Ainsi je peux voir ou il y a encore des blocages.

Ou il y a des murs de défenses établit dans mon espace intérieur.

Des endroits dans cet espace ou je bute parfois,

Car a certains endroits je sais que l’amour est bloqué.

Et j’y perds ma paix, du moment

Et le mouvement,

Oui en cet instant certains souvenirs sont revisités.

Pour être pardonnés.

Et je veux agrandir cet espace, en moi,

Ou y règne l’harmonie.

Certains de vos écrits font aussi écho en moi.

Et ainsi produisent le même effet.

Je rencontre par eux d’autres blocages.

Tout peut mener vers la guérison.

Tant que je reste en ouverture.

A l’amour.

Jeanne

8 réflexions sur “mes nuits d’insomnies(reprise)

  1. Jeanne, je trouve cela très, très beau ce que tu dis. Il y a des choses qui me ressemblent là-dedans, comme par exemple, d’écrire la nuit….et revisiter les événements de ma vie. Et aussi marcher vers la pleine guérison. Bonne continuation.

  2. Merci ma belle Jeanne pour ce partage qui nous ressemble , tous et toutes…!
    C’est drôle mais, ton texte me fait penser à un passage de la chanson de Francis Cabrel :  » Elle a dû faire toutes les guerres, pour être aussi forte aujourd’hui. Elle a dû faire toutes les guerres….de la Vie…et l’Amour aussi  »
    Une fois que l’ouverture est là…Dieu rentre à profusion, avec sa grande tendresse, et les bras chargés de cadeaux…!

    Bon weekend Jeanne …xxx

    P.S. Un tendre merci pour ton passage au Jardin d’Hiver….Merci d’avoir pris le temps…C’est très apprécié …

    Manouchka

  3. Bonjour Jeanne,
    Je suis content de relire ce texte. Écrire c’est souvent s’offrir le privilège de se retrouver avec soi-même et de jongler avec ses émotions…
    L’écriture peut prendre diverses mesures…. du divertissement à la thérapie… tant qu’elle fait du bien…
    L’écriture c’est souvent le moment d’arrêt où l’on se permet de faire le bilan et de regarder où on en est.
    Quoi qu’il en soit, ton texte est magnifique…. on y savoure des états d’âme que bien des amoureux des mots ont ressenti à un moment ou un autre… des émotions vraies et profondes.
    Content de te recroiser.
    Amitiés
    Kleaude

  4. comme c’est si bien dit Jeanne !!!
    L’ écriture comme guérison, elle est le moyen le plus aise
    et le plus pratique de dire, de se dire les choses le plus simplement du monde, d’en faire un journal de vie, de soulager sa conscience, d’expier ses souffrances, d’affoler ses ardeurs, d’annoncer les couleurs, d’en montrer tout le talent en son grand coeur…
    et souvent dans des nuits d’insomnies, les mots peuvent être les plus vrais
    car ils peuvent refléter nos images d’âmes qui se laissent voir dans le miroir
    comme on peut l’être à chaque moment de notre vie qui passe…
    je t’embrasse bien fort ma chere jeanne
    passe un beau et doux week-end.

  5. Elles sont très belles tes lignes, écrites au coeur de la nuit.
    Je me joins à Manouchka ( si je peux me permettre ) pour t’exprimer ( de mon coeur à ton coeur ) les mêmes mots qu’elles a su si admirablement choisir. – Merci chère Jeanne. Ce fut une joie de te lire.
    Bon week-end.
    Bisous/Tendresse.
    Alissa

  6. Merci Jeanne je me joint au com.de notre amie Manouchka oui se texte nous ressembles et en toi nous pouvons nous relire toi qui trouve si bien les mots pour t’exprimé se soir suite à ton passage sur mon billet cela ma aider à m’exprimer et je te ré-écris se que je te disais suite se soir à ton commentaire qui ma fais chaud au coeur comme ce texte ici je t’admire tu es une grande dame qui en n’a bavé et traversé des tempêtes pour être aussi forte aujourd’hui Bravo pour ton dessin moi aussi dans mes nuits d’insomnies il m’arrive d’écrire , mais souvent bloquer je déchire … Et
    merci à toi chère Jeanne ton témoignage sur la vie , et sur ton père est enrichissant et touchant pour le coeur vraiment tu es un ange , moi aussi j’ai voulu mourir j’avais tout prévu mais la peur de pa revoir ma mère à cause de mon geste ma empêcher de le faire et quand j’ai vue la peine de ma soeur quand elle l’ a appris je l’ai su par mon conjoint , j’ai eu honte et j’ai pleurer , alors j’ai décider de ne plus baisser les bras , tu comprend je venais de voir mourir ma mère en l’an 2000 et puis deux ans après je chantais beaucoup et un homme que je ne connaissais pas ma remarquer il travaillais avec mon époux alors sournoisement il lui as demander vue que cette homme étais divorcée depuis 15 ans , il dit à mon conjoint j’ai perdu ma femme de ménage ta femme viendrais t-elle travailler pour moi la première fois elle viendras le soir je serai là pour lui montrer quoi faire , quand mon mari ma demander si je voulais aider cette homme bien que je ressentais une grande crainte j’y suis aller et cette homme ma agressez , je suis venue à bout de me libérer , se fut le d.ébut de ma descente ma mère en plus qui venait de mourir c’étais trop en 2 ans j’ai traîner en cours mon assaillant mais se fut dur très dur de tout revivre cela … En cour mais j,ai gagner justice as été rendu cette homme étant un inconnue mesurant 6 pieds et assez costeaux , mon linge portais toute les trace d,une lutte il y avais de son adn partout sur mon linge , dans ses cas là les vêtement parle beaucoup , d’où le pourquoi que je voulais plus vivre , mais ma soeur ma beaucoup aider , puis là à son tour elle est parti j,ai crue sombrer un certain temps mais ma soeur m,avais bien dit bat toi tu es en santé , profite de la vie un jour on se retrouveras fais pas de bétises et je lui ai promis , aujourd’hui je remonte la pente j,aime la vie elle ma donné de sa force comme promis et ce goût de vivre et cette même passion qui l,animais bien sur je suis triste parfois elle me manque c,est encore récent mais c,est normal d’avoir mal quand on aime quelqu’un , mais je me sens en paix maintenant , bien que je suis demeurer un peu fragile j’ai retrouver ma joie de vivre , moi aussi je sais que avant de partir nous sommes prête comme ma soeur la été et nous as tous préparer à sa mort quel sentais venir 3 jours avant elle me la dit c’est pour bientôt petite soeur oublie pas garde courage je vais veillé sur toi , merci de m’avoir écouté tu vois ton témoignage ma aider à parler de se viol dont j’ai été victine en 2002 ca ma fais du bien de l’écrire ici , tu vois tu es un ange tu ma aider à brisé les verrou de la peur des mots , de me raconter et pourtant ca nous libère tellement , profitons de la vie comme si c’étais la dernière fois se soir que on se parlais gros bisous ma belle Jeanne je t,aime petite soeur de coeur à bientôt ton amie Gigi !

    Merci aussi à toi ma chère petite Peanuts Bonne-semaine à tous !

  7. Excuse la dernière phrase j,ai fais un copié/coller de ma réponse à ton commentaire su mon blog et la dernière phrase étais pour une amie venue sur mon biellet elle aussi . Voilà merci de m,avoir donné le courage de te parler simplement d,un petits passages de ma vie car il y en na eu beaucoup d’autres aussi mais qui comme toi à chaque fois je m,en ai sorti grandis ! Gros bisous et Bonne-semaine ton amie Gigi xxx

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.