Temps de lecture , temps d’écriture…

relief 10

Depuis un bon bout de temps j’avais besoin d’être plus  en mode lecture .

Besoin de me ressourcer, pas toujours évident de trouver les mots quand ton  écriture est puisé dans l’encrier de ta vie.
Oui souvent mon vécu fût mon encre et mon encrier.

Mais je refuse maintenant d’écrire pour

Couvrir une page.
Si rien ne monte.

Ou rien ne se marie , si cela reste des mots qui pour moi ne sont pas ressentis.

Si je ne ressens pas la TRAME qui les relient.

L’écriture en me désertant un temps ,viens de m’enseigner que je ne veux pas écrire juste pour écrire mais sentir vibrer ce que l’écriture m’apporte.

La page restait blanche et c’est maintenant parfait ainsi.

Je ne vous dit pas que je n’ai pas pleurée ce vide.

Il t’arrive parfois de sentir que ton encrier est vide,  ou que ta plume est brisée.

Rien qu’en vous écrivant ces mots je sens les larmes montées dans ma gorge.

Mais je ne ressens que de la joie.

Je n’ai jamais été vraiment douée, pour composer n’y des vers.

Ni des romans mais j’admire ceux qui en eux possèdent ce talent.

Vraiment je ne ressens aucune amertume  juste éblouie vraiment par leur talent de rendre vivants leurs personnages.

De m’amener dans leurs écrits.

Souvent aussi fictifs que puissent être leurs personnages.

Ces personnages Eux aussi viennent me donner.

M’enseigner.

Les semblants de poèmes qui sont dans mes cahiers sont plus inspirés  par des moments vécus.

Mais pour moi ils sont parlants.

Et souvent ils furent libérateurs.

Comme si  j’arrivais soudain a marier des mots.

Des images mentales et des mots viennent décrire.

Du vécu intérieur.

Et des bouts de vie.

Comme des images sur une toile.

J’écris souvent comme si je dessinait une fresque.

Ou cousait une courte pointe.

Ou tricotait un œuvre.

Parce que moi j’entend  souvent en images.

Je voit mes écrits en images.

Donc mes écrits sont souvent très imagés .

Comme des livres pleins d’images , se sont ceux qui m’ont le plus frappés dans mon enfance et aussi plus tard dans ma vie.

Mais mes mots sont simples car ce sont ceux que je connais .

Je n’ai pas tellement étudiée.

D’autre  chose que l’école de ma vie , donc mon vocabulaire est souvent limité.

Et aussi que les symboles de certains mots m’ont parlés plus que d’autres.

En écrivant cela je revois le grand catéchisme de ma grand-mère.

Et des romans illustrés qu’elle découpait dans des journaux.

Et les gardaient enroulés dans un tiroir.

Et je me couchait sur son lit avec ces pages des heures et des heures

J’était fascinée.

C’est vraiment le mot.

Et mon premier livre de lecture: trotte -menu  et tous les autres les images de Ce premier livre de lecture , m’ont vraiment autant appris que les mots .

Elles m’ont vraiment parlés.

Wow chaque lettre avait une histoire.

Certaines images des livres m’ont bouleversées. d’autres m’ont apeurés.

Certaines des fresques dans les églises de mon enfance et du grand catéchisme de ma grand-mère.

Je n’ai aucune méthode d’écriture.

Mais depuis quelques jours c’est spécial mais j’ai vraiment envie.

De me donner des temps  d’écriture pour juste la remercier  même si la page reste blanche  pas grave ,

Comme je me donne des temps de lecture et des temps de silence.

pour dire merci de tout ce qu’ils m’ont enseignés.

Je vis des choses difficiles souvent dans mon intérieur des périodes de désert, des tempêtes.

Mais aussi des instants de lumière , des beaux grands rivages.

Mais dans cette période d’absence j’en ai profité pour essayer de faire silence.

Pour vivre du silence.

Pas vraiment facile d’arriver a faire silence en soi.

Et prendre contact avec cette voix paisible.

Qui habite Là dans ce silence .

Quand tous les bruits dans ta tête se sont calmés.

Et que tu arrive a t’abandonner malgré les bouleversements émotionnels.

J’ai aussi fureté un peu partout dans les biblio , sur le web , pour me ressourcer pour nourrir mon âme.

Merci la vie d’être pour moi une si grande et belle salle de classe.

A bientôt.

Pensée du jour.

<<Donner et recevoir c’est la même chose>>

Jeanne D’arc

13 réflexions sur “Temps de lecture , temps d’écriture…

  1. Bonjour Jeanne,
    Tu sais..on écrit tous à sa manière et pour diverses raisons. Je pense qu’elles sont toutes aussi bonnes l’une que l’autre. À mon avis c’est un peu comme toute forme de créativité. Certains écriront, d’autres peindront ou chanteront…mais tout cela reste des formes d’art…
    Et tu sais..les mots du coeur et de l’âme sont ceux qui font le plus vibrer…
    Ce sera toujours un plaisir et un privilège de te lire. Mais chaque chose en son temps… alors bonne écriture ou bonne lecture…;-)

    Amitiés

  2. Bravo Jeanne … Tout se que tu écris est toujours , autant intéréssant tu est vrai , franche , tu sais on se trouve souvent devant cette page blanche , Je te souhaite une Bonne-semaine ma douce amie
    je manque de temps pour le web ses temps si mais je ne
    t’oublie pas , grosse bises en ce matin pluvieux
    Ton amie Gigi xxx

  3. ton écriture Jeanne est révélatrice de ton être intérieur
    elle est à l’image que tu veux montrer de toi
    je suis sur que ton imaginaire est aussi grand que ton vécu pour écrire tes mots car tu as la plume belle…
    mes mots aussi je les trouve simple que bien même souvent j’ai l’impression de me répéter, en mon fond je me sens dépourvu de vocabulaire pour faire plus…mais heureusement que j’ai des dictionnaires pour m’aider à la tache…lorsque la page est blanche alors il faut se pauser un peu ou bien chercher ailleurs les sources d’inspiration, je prend souvent des photos pour source et je raconte l’histoire du cliché à ma maniere avec plus ou moins de talent, je fais au mieux mais j’aimerais aller plus loin que le texte court aussi parfois, m’essayer à la nouvelle, au roman mais je me freine de crainte de n’y arriver…alors je retarde ce moment là et pourtant j’ai les idées mais pour les mettre en forme c’est plus délicat
    voili voilà j’ai été un peu long pour une fois dans mon commentaire suite à ton article…je t’embrasse Jeanne et te dis à bientot

  4. L’écriture est un art, comme la musique ou la peinture. C’est en soi un langage particulier qui permet aux âmes de communiquer entre-elles. Que l’on soit Kent Nagano ou un grattteux de guitare de feu de camps, Monet ou madame Machinchose, Baudelaire ou un poète du dimanche, Jeanne D’Arc ou Ernest Hemingway nous avons tous ce privilège incroyable de parler la langue d’un monde du cœur que peu de gens entendent comme nous l’entendons, de pouvoir toucher l’essence de l’être et d’avoir la capacité de la partager. Continue d’écrire. Il y aura toujours quelque part une âme qui attend ce mot que tu n’as pas encore écrit.

  5. WoW quel magnifique commentaire et venant de toi il me fait vraiment chaud au cœur , je savais que ta plume était belle , qu’elle s’exprimait différemment je l’entends dans chacun de tes poèmes de façon différente parfois elle chante presque j adore sa façon à elle de faire parler les mots elle parle comme Gilles
    Mais de la recevoir ici en commentaire et de si belle façon j’en suis émue merci

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.