Une image inspirante

Papillon

Une image inspirante

J’ai cherché ce soir  ce qui  pourrait m’accompagner durant mon exercice d’écriture.

Qui viendrait et me servirait  d’accompagnateur.

Qui viendrait me porter l’inspiration.

Une image ?

Une phrase ? des mots ?

Et c’est Une image qui est venue  me tenir compagnie et à laquelle j’offrirais des mots. Une image qui les réuniras

Ou simplement que je laisserais s’écrire  ceux qu’elle m’inspirerait.

Une image médiatrice.

Un pont entre deux états d’être.

Un passage entre deux mondes.

Une image si importance dans ma vie.

Une image signifiante.

Une image qui témoigne.

Une image qui juste en elle-même me parle.

De  tous les temps.

Une image qui peut-être accepterait d’en déposer elle –même sur le bout de mes doigts.

Des mots…..

Les mots que tu transporte d’un univers à l’autre.

Les mots qui voyage d’un monde a un autre.

Que dans ton battement d’ailes certains tu m’en as fait cadeau en les conduisant vers ma plume.

Et ceux déposés ici dans mon cahier .

Je les accueille depuis toujours avec révérence.

Dans un tel sentiment de gratitude.

Moi je laisse monter l’inspiration.

Je lui offre liberté.

Je ne cherche pas le beau.

Mais simplement ce qui veut se dire.

Ce qui veut s’exprimer.

Je les laisse s’écrire avec de plus en plus de confiance.

Les mots…..

Ses ailes les portent tout autour de mon univers.

Quelle partie de moi a besoin de se dire ? Quelle partie a besoin de ces  mots.

Mon cœur a besoin pour vivre d’entendre le souffle de mon Âme.

Cet air dans sa vie c’est d’elle qu’il lui vient.

Et mon Âme a besoin de la chaleur des mots qui lui parviendront du cœur.

Laisse-toi bercer mon cœur.

Laisse-moi t’aimer mon âme.

Un simple battement, feront des vagues de l’intérieur, jusqu’à la surface s’il le faut.

Il y a des grandes eaux dans les mots elles sont de celles qui purifient. 

Des eaux qui viennent guérir des maux.

Pour moi tu n’es pas seulement un papillon, il y a en toi un si grand pouvoir de transformation.

Tu voyage entre.

Une fin du monde pour une étape de vie et d’une naissance pour l’autre.

Mais une seule et unique vie.

Tu meurs à une vision.

Et tu nais dans une autre.

Une petite chenille dans un cocon. Une petite chenille qui un matin devient non plus un être rampant, un être dans un état d’hibernation

.Mais devient un être tout nouveau  en formation, ou en processus de transformation ….

Mais un être avec des ailes, un être libre, une femme libre.  

Qui ouvre grandes les ailes.

Sois la bienvenue

Dans mon petit monde.

Tu es un signe si puissant.

Comme  mon Jonathan.

Tu es.

Un signe de miracle.

Merci de me permettre d’y croire et encore d’y croire et de le ressentir  en moi.

Jeanne D’arc