mon phare

Mon phare.

Il est là pour guider mes pas.

Depuis que je suis enfant que je navigue parfois.

Dans des zones brumeuses.

Traversant les grandes tempêtes de ma vie.

Il est la pour guider mes pas.

J’y aperçois sa lueur.

Même dans la plus noire des nuits.

A travers les plus lourds nuages.

Perce cette lumière.

Pour éclairer mon âme.

Il est là pour guider mes pas.

Quand je ne retrouve plus ma route.

Sur une mer incertaine.

Quand je me suis trop éloignée de ma terre.

La seule que mon âme connaît.

J’ouvre mes sens intérieurs.

Pour trouver sa lumière.

Pour revenir a la source.

Il est là pour guider mes pas.

Il me ramène au port.

Il me guide vers le rivage.

Celle de mon île.

Celle que mon âme reconnaît.

Jeanne.

une femme en cheminement

Je viens de faire un tour dans mes archives car je cherchais un texte écrit il y a quelques années , que je n’arrive plus a trouver dans mes dossiers et textes , mais voilà que je tombe sur celui-ci et que j’y retrouve , des commentaires précieux . si précieux .

Le cahier de Jeanne D'arc

Je suis tout simplement une femme en cheminement !

Ce soir assis devant mon clavier,

Et je me questionne ce que je pourrais bien écrire.

J’ai la passion des mots.

Mais parfois.

J’ai peur d’être à court de mots.

J’ai peur de ne plus trouver d’inspiration.

Pour nourrir cette passion.

J’ai peur de la feuille blanche.

J’ai peur de ne plus avoir rien à dire.

D’avoir dit tout ce que j’avais à dire.

J’ai 60 ans de vie.

Remplies d’expériences de toutes sortes.

Certaines sont douloureuses.

Mais d’autres sont simplement fantastiques !

Elles demeurent encore sans mots.

Parfois j’ai pensé que je faisais des pas en arrière.

Mais ce n’est pas cela.

Car trois pas en avant et deux pas en arrière.

Quelques uns d’un coté puis de l’autre.

J’ai avancée quand même.

Dans cette danse qu’est ma vie.

Parfois il y a des pauses.

Des moments pour faire des…

Voir l’article original 547 mots de plus