Je pensais à toi …

   

Petit homme !

Est –ce que je verrais un jour un peu de bonheur dans tes yeux.

Je sais que cela ne doit pas être facile.

De vouloir être un homme.

Et de trainer.

Dans son cœur toutes les blessures de l’enfant.

Mais si un jour tu peux comprendre.

Que tu n’es pas seul.

Chacun de nous avons à vivre avec

Toutes nos blessures aussi.

Parfois même si nous sommes grand.

On se sent tout petit en dedans.

 

Blessures de rejet, blessure de trahison, blessure d’abandon, blessures de ne pas être reconnu etc…

C’est souvent avec toutes ces blessures que l’on s’est formé une personnalité

Souvent rempli de mécanismes de défense

Nous sommes plus souvent en réaction

Que vraiment en action.

Mais à force de ne regarder que celles –ci.

On est aveugle !

A tous les gestes d’amour.

Toutes les marques de tendresse.

Toutes les petites choses que les autres font pour nous.

A`force de vouloir être aimé par une personne en particulier.

Nous ne voyons pas toutes celles qui nous aiment

Juste à côté.

Il y a des personnes qui ne peuvent pas aimer.

Elles en sont incapables.

Car elles ne sont pas capables de s’aimer elles –mêmes.

Et aussi parce qu’elles n’ont jamais appris à aimer.

 

Puis un jour.

On cherche notre identité.

Voilà l’adolescence ?

On pense que les grands sont dépassés.

Qu’ils ne connaissent rien.

Mais on finit par vieillir.

Et parfois on voudrait s’appuyer sur la sagesse des adultes du passé.

Mais on se réveille parfois trop tard.

Et ils ne sont plus là.

 

Pas facile de dépasser ces blessures

De changer tous nos comportements.

Mais les autres sont blessés aussi.

Et ont ne sait jamais dans laquelle nous irons toucher.

Alors je crois que nous devons un jour choisir.

Nous arrivons un matin à une croisée de chemin.

D’un coté il y a le passé et de l’autre il y l’avenir.

Il nous faut accepter aujourd’hui qu’hier on ne peut le changer

Malgré toute notre volonté.

Il nous faut aujourd’hui choisir .d’être heureux.

Il nous faut tous un jour dépassé ces blessures les abandonnés au passé.

Quitter le terrain de guerre.

Pour vivre aujourd’hui.

Et regarder en avant.

Sûrement que tu y arrive avec des cicatrices. 

Chacun y porte les siennes.

Je te souhaite de regarder vers le soleil levant ainsi l’ombre sera derrière toi.

Je t’aime mon petit homme.

Mon petit roi. 

Je voudrais tellement voir un peu de bonheur dans le fond de tes yeux !

D’une femme qui t’aime énormément.

(tu te souviens de notre chanson : dis boule de gomme serais-tu devenu un homme ) 

Jeanne D’arc

coeur 2

15 réflexions sur “Je pensais à toi …

  1. Que c’est beau …touchant..vibrant d’amour…d’acceptation…
    Il dois sentir tant d’amour venant de ton coeur et ta plume le dessine si bien cet amour…

    tu sais en te lisant..j’ai vu ce morceau de bois que le sculpteur cisaille et taille arrachant…écorchant….blessant assurément…mais sous la blessure des outils ….il en ressort une si belle oeuvre d’art…unique et magnifique…la vie est un peu comme ce sculpteur…et les souffrance comme les blessure …mais c’est au bout de tout ça…que ressort toutes la beauté….

    Tes mots sont beaux et porteur de tant d’amour….les passages difficiles de la vie sont plus doux avec des bras aimants autour de soi…tu lui offre un bien beau cadeau ….

    Le soleil ressortira…

    C’est émouvant de te lire…
    Amitié
    Humblement…
    Sorcière

    • Merci gentille Sorcière
      Moi j’ai écrit ces mots avec des larmes qui coulaient sur la feuille , oui je l’aime mais je ne sais plus très bien comment l’aimer ….
      Mon histoire d’amour avec lui a débuter il y plus de 23 ans et plus car elle a commencé
      dans le ventre de ma fille .
      Comment apaiser sa peine et sa tristesse je sais que c’est cela qui se cache derrière sa colère .. je suis persuader qu’il ne le sait pas et parfois je craint ou cette colère le conduira et pourtant je suis dans la plus totale impuissance je me dois de laisser la vie le sculpter
      Je ne peux lui faire parvenir cette lettre pour l’instant alors je l’envoie ici comme une bouteille a la mer …
      ton commentaire me touche énormément et ton image du sculpteur que tu me donne elle me fait grand bien , je suis une femme de mots , mais aussi une femme d’images .
      Et celle que tu as déposé ici me rassure
      merci xxx
      Jeanne D’arc

      • Belle Jeanne…..si tu savais comme je peu te comprendre….tu me touche beaucoup….tu sais….de ta bouteille lancée a la mer ressortira tout l’amour qui inévitablement touchera son coeur ou qu’il soi….et peu importe la manière….ce cri d’amour lancé entre tes larmes de par l’univers s’entend…sois en certaine….

        Courage et beaucoup d’amour vers toi ….

        Sorcière xx

  2. Beau, tendre et aussi un cri du coeur Jeanne !
    Cela prend bien du temps à se construire un être humain oui …
    J’espère qu’il lira ces mots un jour et qu’il lèvera les yeux vers le ☼ levant … ils sont tellement sincères tes mots … c’est comme un appel lancé au loin … et qui ne se perdra pas c’est certain …
    Bon après-midi à toi en toute amitié xxx …

    • Que Dieu entende tes mots comme une prière et je m’y joins , je veux y croire au profond du cœur que mes sentiments pour lui et pour chacun de mes petits voyagent dans l’invisible .
      merci d’être là présente dans la pensée xx
      Jeanne D’arc

  3. Oufff….. que c’est beau et touchant. Je rejoins les deux commentaires de Sorcière.
    Que d’émotions en tes mots… mais surtout..surtout tant d’amour d’une si belle main tendue… Un amour inconditionnel….
    Tu sais..peu importe qu’on soit à la dérive… au plus profond de soi…. on perçoit..parfois trop aveuglément…mais à un moment donné on perçoit que quelqu’un sera toujours là pour nous….

    Et que de sagesse en tes mots…. quelle belle lucidité….
    Il y a tant de vrai quand tu dis: « Nous sommes plus souvent en réaction Que vraiment en action. »

    Tu livres ici un si beau message d’amour.

    Amitiés sincères

    • Merci a toi aussi kleaude
      Vraiment vos mots sont pour moi si rassurants ,j’en suis vraiment touchée , j’espère et je prie que la vie ,l’univers, Dieu qu’importe le nom .
      mette sur sa route ou il est des gens qui sauront atteindre et bercer son âme et son cœur .
      Et qu’il trouve aussi chaque jour des mots pour le rassurer … je les aiment tant et je me sens démunie devant leur souffrance .
      merci de ton amitié
      Jeanne D’arc

  4. Il est magnifique ton poème, Jeanne et même si tu as versé des larmes en l’écrivant, il contient tant de sagesse. Il n’y a rien de plus difficile que de voir souffrir quelqu’un que l’on aime profondément et ce sentiment d’impuissance est si dur à supporter.
    Pourtant tu sais, que lui seul peut vivre sa vie et qu’il nous faut accepter, lâcher prise…
    De tout cœur avec toi

    • Bonsoir Elisabeth
      je sais bien que lui seul peut vivre sa vie , lui seul peut faire ses choix tout comme je sais aussi que parfois la souffrance enseigne ,mais même si je sais tout cela dans ma tête , qu’il faut lâcher prise accepter , mon coeur voudrait les porter au delà de la souffrance ,

      Mais même si j’ai vécus de grandes blessures , la douleur de voir souffrir une être proche que j’aime profondément , je coupe le cordon si péniblement , le cordon physique se coupe a la naissance , mais il y a un cordon invisible qui me relie a eux comme me disait ma fille Michèle il peut être parfois très long et parfois très court …mais il vibre en moi je le ressens .
      merci de tes pensées et tes prières

  5. Bonsoir, c’est très beau ce que tu as écris, ce sont des mots d’amour, des mots qui touche notre coeur et notre âme. Pas facile ce que tu vis, je le vis aussi avec mon petit homme qui a 31 ans. Pas facile de lâcher prise quand il s’agit de nos très proches…mais il faut essayer malgré tout de faire confiance à la Vie. Je te quitte sur une phrase qu’un ami m’a déjà dit: il est Vivant Louise !!! faut se rappeler toujours que la Vie c’est fort, t’as vu dans ma cour les belles fleurs qui ont poussées dans les roches, toute seules, je veux dire sans aucune intervention de ma part 🙂 Je te laisse avec ces mots: courage, espoir, Vie…Bisousxxx

    • bonsoir mon cher Gaël
      merci tes mots me touchent et surtout ce soir car face a lui mon cher petit homme , il le resteras toujours dans mon cœur , même si ce tex te a été écrit il y a quelques temps dans les larmes … il y a dans sa vie des haut et des bas et ces jours-ci sont un peu difficile … et de recevoir ce soir un mot de toi cher ami c’est un peu comme si Dieu que je priait en silence pour lui mais aussi pour moi . avait porté ma bouteille a la mer du côté de chez toi en ton beau pays . tes mots m’ont fait du bien
      gros bisous et calins cher poète au grand cœur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.