A la dérive

A La dérive

Nous sommes là à ne pas être capable de se laisser partir.

Nous nous accrochons à un mirage.

Un fantôme.

Quand tout s’en vas a la dérive.

Nous sommes devenus deux vies mises entre parenthèses.

J’en suis triste presque à en mourir.

Je suis dans un passé qui n’existe plus.

Je sais que je rame à contre-courant.

Je m’épuise à force de vouloir le faire revivre.

Je m’épuise à désirer un nous perdu.

Je sais bien que ceci est peine perdu.

Qu’il ne reviendra jamais plus.

J’en suis triste presque à en mourir.

Et pourtant je n’arrive pas à vivre ce lâcher prise.

J’ai trop peur encore de faire de souffrir

Et faire souffrir

Pourtant tu es à des kilomètres de moi.

Tout en étant juste là à mon côté.

Nous sommes seul tout en étant deux.

Quelle solitude que celle-là.

Nous nous sommes perdus dans un entre deux.

Que nous n’avons pas su transformé.

Nous sommes quelque part Figés entre le début et la fin.

Tu es parti depuis longtemps.

Ton cœur m’a quitté depuis des années.

Mais tu as une incapacité de vivre seul.

Alors tu reste tout en étant malheureux.

Et moi je m’efforce.

A ne pas lâcher prise sur ce qui n’existe plus.

Je suis incapable de quitter…

Pas par incapacité de vivre seule…

Car vivre seule j’ai appris

N’y par incapacité de vivre la rupture.

Ça aussi j’ai appris.

Mais par incapacité d’abandonner.

Je ne peux être celle qui quitte.

Je n’ai pas encore appris à quitter.

J’en suis triste à en mourir.

Car j’ai connu un jour la douleur d’être abandonner.

Même si je sais dans le fond du cœur et de l’âme.

Que ton cœur ne m’appartient plus.

Je suis parfaitement capable de me laisser tomber.

De m’oublier de me lâcher.

Mais je suis complètement incapable de te quitter.

Donc je laisse notre bateau voguer ainsi à la dérive.

Jeanne

Écrit en 2015