Ressentis humeur et ciel nuageux

Ce matin je voudrais vous dire je nage en plein bonheur … je vous mentirais …

Ce matin je voudrais vous dire mon coeur rit aux éclats .. je vous mentirais …ce matin je cherche la meilleure façon de vivre ma réalité intérieure du moment … pas la tienne , pas la sienne, pas la vôtre juste la mienne , sans la cacher… sans maquillage.

je sais que la beauté et la joie existe j’y ai touchée , et je l’ai vu , l’ai ressenti un jour , mais a l’instant ce n’est pas elle qui m’habite …non aujourd’hui elle n’est pas la partie de mon univers que je visite ,

Mais je sais qu’elle est là quelque  part en moi , juste qu’elle est loin d’être en avant scène . ce matin je voudrais vous dire que je fais ce que j’ai à faire  par amour … je vous mentirais.

Même si je suis convaincue que celà est possible …cela aussi j’y ai touché je l’ai senti cette vibration , c’est n’est pas juste un acte de foi, c’est un fait  vécu en moi.

 Mais  aujourd’hui si je vous disais qu’elle est là  je vous mentirais.

Je fais ce que j’ai a faire par routine ….mais c’est encore mieux que de rester prostré, paralysée … assise sur mon divan cela aussi j’ai visité …je ne descends plus jusque là je me lève avant …c’est ce que m’as apporter une pratique d’une certaine discipline mettre au moins une chose a faire absolument sur mon programme de la journée.  Ce matin je me sens  comme un automate … mais il y encore un tic tac en dedans …pas des grand boum boum … mais des tic tac

Je voudrais bien faire comme si …je sais que c’est en faisant cela qu’un jour elle m’as surpris en se pointant réellement au rendez -vous la joie de vivre ,   mais j’ai pas envie de mentir … je l’ai fait avant de ressentir vraiment la joie la vraie de vraie celle qui fait des boum boum  … mais je sais qu’il me reste la lecture l’écriture et la prière …et je suis convaincu qu’elle est là juste que je n’arrive pas a me rendre jusqu’à elle ….je sais qu’elle n’est pas morte,  jusque la place pour le moment est occupé….elle me répond qu’il n’y a pas de service au numéro composé.

Mais en continuant a faire ainsi mes lectures …. mon écriture … et mes prières un matin tout a coup je l’entendrais

me dire PRÉSENTE ….et juste pour croire encore cela je dis MERCI MON DIEU ….

11 réflexions sur “Ressentis humeur et ciel nuageux

  1. La foi, Jeanne, la foi est une bonne chose pour celui ou celle qui croit.
    C’est un texte qui reste optimiste, il y a toujours un tic-tac à l’intérieur de l’apparent automate.
    La sincérité de ce texte m’a également touché.
    Belle journée
    John

    • Merci John
      Oui j’ai la foi que quelque part en moi elle habite encore ma joie de vivre , il y a des jours ou je l’ai ressenti si fortement , mais je la perds parfois et tout cela se fait machinalement ,malgré que la peur de ne plus y toucher de nouveau est la , cette foi que chaque fois elle est revenue me dire présente alors j’ai confiance
      Jeanne

  2. Comme c’est bon, ce texte si vrai, Jeanne !!! Ce tic tac, c’est ta petite flamme qui toutjours là, te soutient. Elle ne saurait s’éteindre car, tu en connais l’entretien !
    Douce fin d’après-midi,
    Bisous♥

  3. Bonjour Jeanne..

    Ta réflexion est inspirante… J’aime la lucidité de ta réflexion…Ces mots qui sont d’une telle honnêteté envers soi-même…Croire que tout n’est que beau ne serait que du déni….Il n’en faut pas moins assumer son parcours pour parvenir à pareille constat.

    Mes amitiés

  4. En effet à moi-même je crois que je me dois d’être rigoureusement honnête , pas toujours facile de tout assumer de son parcours mais pour moi c est de plus j avances plus je vis les yeux grands ouverts
    Merci de ta fidèlité
    Mes amitiés

    •  » Plus j’avance, plus je vis les yeux grands ouverts.  »
      J’aime beaucoup cette expression Jeanne, elle dénote d’une maturité qui t’habite, qui se ressent dans tes écrits.

      Je lisais ceci aujourd’hui et ça m’a fait penser à toi, à moi, à nous, qui sommes en cheminement :
       » Voici que je fais un monde nouveau, dit le Seigneur. »
      Mais attention, ce monde nouveau qu’Il construit, c’est toi !
      Toi, le perdu au fond de la nuit !
      Toi, l’isolé dans l’épaisseur de ta souffrance !
      Toi, la victime de ton coeur éparpillé !
      La Lumière est sur ton seuil ; elle s’invite pour la fête de ta transfiguration, ici, aujourd’hui !  » L’invisible beauté ( Yves Girard )

      Tendresse ma belle
      Manouchka

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.