le voyage

Le voyage .
Je vis avec la même intensité que les marées soient hautes ou quelles soient basses

En réalité il ne me faut qu’accepter de suivre les vagues qu’il y a en moi

Parfois elles se veulent tempête et en d’autres moments juste que de toutes petites vaguelettes puis tout a coup en un instant la mer est parfaitement calme
Je fais confiance à Mon capitaine pour tenir le gouvernail
j’ai hissé mes voiles et vis le voyage
Jeanne D’arc