Ma main gauche…..

pastel gras(2)

Ce soir  j’offre a  ma plume.

Une  complète liberté

Je laisse celle-ci courir librement sur la page.

Encore toute  blanche de mon cahier

Plus de censure je ne veux plus en imposer aucune

N’y a ma plume , n’y a aucun de mes outils de créationlastscan21  

C’est un chemin de liberté que ma VIE a finit par trouver.

Écrit

Dessine

Rature.

Liberté… librement…libérer :::LIBRE

Tout comme, dorénavant je refuse de rejeter.

Cette  main gauche

Qui veut s’imposer.

Cette main culpabilisée

C’est cette main qui depuis ma plus tendre enfance

Celle qui s’avance naturellement

Et que l’on refusait par interdit de la laisser

Être ce qu’elle est

Elle était par certains diaboliser

Et pourtant elle fait tellement  partie de moi.

En sortiras ce qui veut bien.

Désormais elle est la seule à écrire

Liberté..librement..libérer::::::LIBRE

Je ne veux plus aucune censure dans mes mots.

Je ne veux plus aucune  entrave à ce qui veut s’exprimer

J’ai fait le choix de laisser parler ce qui veut sortir de l’intérieur.

Quand j’étais toute petite on me disait que Dieu

Me voyait partout.

J’en ai eu peur de ce Dieu enseigné.

Parce que.

On avait oublié de me dire qu’il n’est q’ AMOUR.

Qu’il est tel un père aimant

Que le VRAI est sans jugement

On me l’a présenté comme un être sévère

Terrifiant ,invisible, et omnipotent

Que je me devais d’aimer

Mais je ne ressentais que peur

Puis l’on m’a mis une foule d’interdits.

Depuis lors je crois que j’ai essayé.

De ne pas penser ce que je pensais.

De ne pas ressentir ce que je ressentais.

De ne pas aimer ce que j’aimais.

De ne pas être ce que je suis.

Si ce que je suis ne suffit pas.

Jamais rien ne seras suffisant.

Car je suis incapable d’être ce que je ne suis pas .

Je suis Jeanne tout simplement.

Rien de plus

Mais rien de moins

Liberté, librement ,libérer :::::libre

Pourtant aujourd’hui je sais que pour l’AMOUR qui nous habite,ou  l’AMOUR dans lequel nous habitons  ce que nous sommes est toujours suffisant.

Jeanne.

la paix se fait toujours au présent(reprise)

 

avec fleur en cage

J’ai cherché la paix au dehors si longtemps .

Ainsi je me laissais déranger par le moindre vent.

Maintenant je cherche a vivre la paix en dedans.

A faire la paix.

Au présent.

A faire la paix en moi.

Avec ce qui se présente au présent.

Que cela soit une situation présente , ou un souvenir du passé.

s’il vient voler ma paix.

c’est toujours au présent.

Je me rends compte que chaque petit refus

Chaque petit conflit que je vis m’offre une opportunité de faire la paix .

Il y avait parfois dans ma façon de vouloir la paix dans le monde .

Des déclarations de guerres .

partir en guerre contre quoi que soit.

Cela ne me procure pas la paix.

Dernièrement j’ai vécu des passages un peu dérangeants et je ne suis pas équipée pour jouer le rôle de Dieu.

Donc je lui ai confié tout ce que je ne peux pas faire par moi-même .

Ma vision de voir le monde et la vie est en train de se transformer .

Je ne peux régler aucune situation qui ne m’appartient pas.

Les sentiments et les émotions que vit quelqu’un.

Lui appartiennent complètement.

Je peux être ouverte a des situations que vivent les autres être a l’écoute   mais je ne peux faire le chemin pour eux.

La seule façon d’apprendre a marcher est de faire un pas et puis un autre

Je dois faire la paix en moi avec ce que la vie met sur mon chemin.

Je me rend compte qu’ ou j’ai refusé dans le passé d’être en paix .

De vivre cette paix.

N’était que du refoulement.

Il me  revient au présent par des personnages interposés et me permet de choisir a nouveau.

De cesser le mécanisme de défense et d’attaque

Et de faire et  vivre cette paix en moi .

Donc je n’ai pas a faire la paix avec personne d’autre l’idéal c’est que deux personnes puissent faire la paix dans leur différents .

Mais personne ne peut te priver de la liberté de faire la paix en toi.

Mais souvent le conflit te permet de faire une paix plus profonde en toi-même .

Tu ne peux forcer personne a vivre la paix , mais tu peux quand même faire la paix avec elle en toi.

Pourquoi tel personne arrive sur ton chemin a tel étape de ta vie .

Moi je crois que le grand guide le sait .

Dernièrement j’ai fait une demande a mon guide intérieur , mais en moi il y a l’égo et il y a mon guide .

Je commence a reconnaître ou mon égo embarque et je peux plus facilement en  lâcher prise .

Être en paix avec mes choix, mes décisions.

Qu’importe le chaos qui règne autour il t’est possible d’être en paix en toi  .

Faire entièrement la paix avec ce qui se présente au présent .

Même malgré que parfois tu as l’impression de vivre le passé.

Tu le vis au présent.

Il n’y a qu’un seul temps et c’est le présent .

On ne vit qu’au présent.

Jeanne

Mon ami et confident de sobriété.

prière de la sérénité 

 Mon ami(e) et confident (e)de sobriété.

Tu représente pour moi le père et la mère que je n’ai plus.

Le frère et la sœur que j’ai toujours souhaités.

Une personne sur qui je peux compter

Qu’importe l’heure du jour et de la nuit

Alors que dans une certaine période de ma vie

J’ai vraiment eu besoin d’un ami comme toi

Tu es arrivé dans ma vie.

La vie a fait que nos chemins se sont croisées.

Celui ou celle que je sais qui est là juste à l’autre bout

Du téléphone.

Je n’ai pas besoin de t’appeler la plupart du temps

Je regarde le téléphone et je suis rassurée

Car je sais que tu es là à l’autre bout.

Celui ou celle qui ne panique pas, quand moi je panique

Celui qui a plus confiance en moi.

Que je peux en avoir moi-même parfois

Celui qui me rappelle quand dans mes craintes je l’oublie

Que chaque problème

À une solution.

Notre histoire est faites de ces mains tendues.

Pour accueillir l’autre tour a tour.

Celui ou celle qui me connaît parce que je lui ai fait assez confiance

Pour me dévoiler.

Dans toute l’intimité celle de mon cœur et de mon âme.

Je n’ai plus de secrets pour lui.

Même les plus lourds et les plus difficiles.

Je te les ai confiés.

Nous sommes devenus l’un pour l’autre des confidents.

Je n’ai aucune peur d’être jugée.

Et tu n’as pas peur non plus.

Celui que je connais aussi parce qu’il m’a fait assez confiance

Pour se révéler à moi

Dans cette intimité aussi

J’en ai très peu de ce genre d’ami(e)

Je peux les compter je n’ai pas besoin de tous les doigts d’une main.

Je t’ai fais une place dans ma vie dans mon cœur tout près de mes enfants.

Parce que tu m’as aidé à devenir cette mère sur laquelle on peut compter.

Toi mon ami de sobriété

Merci

Ton amie

Jeanne D’arc.

Aimer.

la galaxie

Aimer.

Aimer comme le soleil qui réchauffe la terre.

Aimer comme les étoiles et la lune qui éclairent la terre

Il se contente de briller.

Elles se contentent juste de scintiller.

Ils acceptent d’être ce qu’ils sont.

Et d’être ou ils sont.

De briller et de scintiller sur tout et sur tous.

Ils acceptent complètement leur fonction.

Aimer ce n’est pas quelque chose que l’on choisit.

C’est un sentiment que l’on vit.

Aimer c’est un ressenti qu’on laisse grandir en soi.

Aimer sans ne jamais attendre rien.

Juste de laisser l’amour en soi.

S’étendre et puis s’étendre encore.

Peu importe ce que tu fais.

Peu importe tes choix.

Là tout au fond de moi.

Tu fais parti de moi.

Il existe juste une création.

Et elle contient tout, oui ! Vraiment tout.

De l’infiniment petit jusqu’à l’infiniment grand.

Du plus petit caillou jusqu’au soleil immense.

L’air que tu respire.

La terre qui te porte.

Tous ces fruits dont tu te nourris.

L’eau dont tu t’abreuve.

Et celle qui te désaltère.

La brise qui te rafraîchit, mais aussi les grands vents qui te bousculent.

Les rires et les sourires qui t’enchantent.

Les pleurs et les cris de détresse.

Qui te permettent de les consoler.

Les mains tendues vers toi.

Tous ces appels a l’amour.

Qui t’offre ainsi la possibilité de donner.

Aimer, aimer vraiment toute la création.

C’est laisser vivre l’Être en soi.

Et le voir en toi.

Peu importe comment tu peux l’avoir.

Emmuré derrières des murs et des barrières.

Porter le regard plus loin.

Et voir sa lumière en toi.

Je sais qu’elle est là.

Non! Je ne sais pas toujours aimer ainsi.

Souvent je suis comme un petit bateau qui flotte à la dérive.

Et je perd un peu la lumière en moi.

Mais a cet instant souvent.

La lueur d’espoir.

C’est toi qui l’allume.

Alors tant que je garderai ma boussole tourner vers cet idéal.

Tant que je garderai le regard vers mon étoile polaire.

les yeux sur le phare.

Qui est parfois le tien qui viens éclairer mon chemin.

Je suis convaincu de retrouver encore et encore le chemin de la maison.

AMOUR !

Jeanne D’arc

Pensée.

 

 

Ta valeur n’est pas établie

En enseignant ni en apprenant.

Ta valeur est établie par Dieu.

Aucune de tes actions.

Rien de ce que tu penses.

Souhaite ou fais n’est nécessaire.

Pour établir ta valeur.

t.p 58

Un cours en miracle.

J’avais besoin ce soir de lire ce passage je suis inquiète pour ma santé.

Mais ce qui m’ insécurise c’est de ne pas savoir.

De vivre dans l’attente.

Je crois que je suis prête a accepter ce que je ne peut changer.

Je crois que je suis capable de lâcher prise.

Mais de ne pas savoir sur quoi tu dois justement lâcher prise.

Mais juste de vous le partager.

Me fais du bien.

Je réussis à m’abandonner .

Merci mon Dieu car je sais que j’ai grandit dans mon cheminement.

Je sais que je pourrais accepter.

N’importe ce qui m’attend.

Je me sens tout a coup en vous le partageant en mots.

Dans les entre lignes entre vous et moi

Qu’une des plus grande peur en moi.

M’as quitté.

Une de mes anciennes croyances.

Disparu.

J’en prends conscience là maintenant.

Il me fallait peut-être vivre cette inquiétude.

Pour sentir profondément une si ancienne crainte.

Prendre fin.

Et je sens

Monter en moi cette paix.

Merci mon Dieu.

Jeanne.

On enseigne ce que l’on a le plus besoin d’apprendre (Richard Bach)

L’automne de la vie.

Photo 008

 

Et toutes ces couleurs.

Je sais que chaque arbre est unique.

Ils sont partis de la semence de même nature.

Chaque feuille a sa nuance.

Elles sont relies a la branche.

La branche se relie au tronc.

Il leur donne la sève.

Qu’il puise dans ses racines.

Ses racines puise de la terre mère.

La terre se nourrit.

Du retour de la feuille.

En elle quand son voyage est terminé.

Elle nourrit cette terre.

Et redevient féconde.

Pour les nouveaux bourgeons.

Mais la terre et l’arbre ont aussi besoin.

De la lumière et de l’eau pour vivre

Et remplir leurs fonction.

Et du vent pour transporter leur semence.

Donc il n’y a rien , ni personne qui peut dire.

Qu’une chose est inutile.

Tout se transforme dans cet univers.

Quelle leçon je peux apprendre juste a observer la nature.

Je suis maintenant a l’automne de ma vie.

Et toutes ces couleurs ma vie les a peintes en moi.

J’ai déjà vécus bien des automnes.

Celle de l’enfance.

Puis j’ai vécue.

Celle de l’adolescence.

Et celle de la femme mûre.

Chaque âge a quatre saisons.

Je sors maintenant d’ un autre automne.

Mais c’est le printemps.

D’un nouvel âge.

Un jour je sais je déposerai.

Mon vêtement.

Déjà il n’est plus le même.

Il s’est transformé.

Au fil des toutes ces saisons.

Oui un jour je quitterai.

Mon outil d’apprentissage.

Je n’en suis plus amère.

Mais je sais que mon être.

L’essence que je suis dans mon âme.

Vivras.

Mais aussi morte que paraîtra ma maison extérieure.

Ma maison intérieure.

Celle qui est ma vrai maison.

Celle qu’habite mon âme.

Vit pour toujours .

Ainsi est ma foi.

Jeanne 

 

 

la petite voix …

la petite voix

Comme tu contribues  au tout avec tes dons et tes talents spécifiques , ainsi fait chaque pièce du puzzle de la vie qui, assemblée, forme le tout parfait . Quels sont tes dons et talents spécifiques ? Pourquoi ne pas les partager et cesser de les cacher . Car tous sont nécessaire s. Tu peux sentir que tu as beaucoup de dons ou bien que tu as peu ou rien à donner . Cette dernière éventualité n’existe pas .

Tu as quelque chose d’unique à donner que personne d’autre ne peut donner , et ce quelque chose est nécessaire : celà ne tient qu’à toi de découvrir ce que c’est et de le donner . Il en faut de toutes sortes pour faire le tout .

Chaque vis, chaque pièce et  ressort minuscule est nécessaire pour fabriquer une horloge .

Chaque organe du corps , chaque minuscule cellule et chaque atome est nécessaire pour composer le corps entièrement parfait .

Lorsque tu pourras te voir comme faisant partie du tout , tu ne voudras plus retenir ce que tu as à donner.

Eileen Caddy.

Douceur (reprise )

création6 

Douceur!

Je ne savais pas que tu étais douceur.

Je ne savais pas que tu pouvais faire cela en moi.

Je ne savais pas que tu n’attendais qu’un abandon.

La peur me retenait j’avais peur.

Peur de perdre ce que j’étais.

Je ne savais pas.

Je ne savais pas que ce que j’avais peur de perdre.

N’était que simplement une image.

Que tu attendais en moi silencieux.

Attendant un simple petit désir.

Un désir de déposer les armes.

Je croyais que la vie était combat.

Que la vie était une lutte !

 

Je ne savais pas quand je courrais partout pour voir l’amour.

Que je n’avais qu’à t’offrir mes yeux !

Pour y laisser entrer ta lumière.

Et que ma façon de voir en serait transformée.

Je ne savais pas que l’instant.

Ou je serais prête à m’oublier pour quelqu’un d’autre.

Serait l’instant où je me trouverais vraiment.

J’ai eu envie de tendre la main.

Plutôt que d’avoir raison.

Car j’ai vu un frère qui souffre,

Là ou je ne voyais qu’un ennemi.

 

C’est là que ta douceur à commencé à s’installer en moi.

Un sentiment de paix,

Je ne veux plus partir en guerre.

Contre rien et personne.

Je ne veux plus rien condamner.

Juste accueillir cette douceur.

Que tu fais couler en moi.

Juste te laisser mon simple petit désir.

De vivre en paix.

Je sais maintenant que tu travaille avec cela en moi.

Il n’y a pas de coupable, juste des croyances parfois en des illusions.

Je ne savais pas, que tu étais la force en moi.

Que tu pouvais être douceur.

Je ne voulais pas être invisible.

Je ne voulais pas être effacée.

Je pense que j’ai lutté toute ma vie pour cela.

Maintenant cela n’as plus aucune importance.

Je sais que je suis aimée,

Et que je suis capable d’aimer derrière les apparences.

Mais pas un amour de mon ego.

J’accepte de ne pas être accepter par d’autres ego.

Je peux me retirer.

Sans aucune sensation de perte.

Je continu d’aimer et d’être aimée.

Je peux offrir ma vision ou ma version des choses.

Et écouter celle des autres aussi.

Mais je veux m’arrêter là.

Plus de discussions pleines d’argumentations.

Merci mon Dieu, de faire ces miracles en moi.

Ta fille.

Jeanne D’arc.

Je croirai en Dieu….

 P1010171

Je croirai en Dieu !

Tant que je ne verrai pas l’homme faire pousser des feuilles dans les arbres.

Tant que je ne verrai pas l’homme donner la vie à une fleur.

Tant que je ne verrai pas l’homme être capable de former un enfant.

Tant que je ne verrai pas l’homme faire lever le soleil.

Tant que je ne verrai pas l’homme faire tourner la terre.

Tant que je ne verrai pas l’homme suspendre des étoiles dans le ciel.

Tant que je ne verrai pas l’homme faire tomber la pluie et la neige.

Tant que je ne verrai pas l’homme faire du vent et des nuages.

Quand je regarde toute cette création cette immensité je ne peux que m’émerveiller et crier Dieu !

Moi c’est le nom qui m’est le plus familier.

Pour nommer cette grandeur.

 

Je croirai aussi en l’homme !

Tant que je verrai un homme aider un frère.

Tant que je verrai un homme donner un verre d’eau à quelqu’un qui a soif.

Tant que je verrai un homme tendre une main secourable.

Tant que je verrai un homme offrir un pardon.

Tant que je verrai un homme donner un morceau de pain.

Tant que je verrai un homme poser un geste d’amour.

 

Je croirai que Dieu est dans l’homme et que l’homme est en Dieu.

Tant que je verrai le divin au cœur de notre humanité.

J’ai besoin de croire en l’amour de Dieu pour L’homme.

Et j’ai besoin de croire en la recherche de l’homme pour Dieu.

J’ai besoin de croire à la lumière du monde.

J’ai besoin de croire aussi que je suis son enfant.

Moi je crois en la vie, je crois en cette force de la vie.

Et moi cette force je décide de l’appeler Dieu.

Je crois que chaque parcelle de vie est en Dieu !

Quelle veille ou qu’elle dorme.

Elle ne quitte jamais la source de son être.

Elle possède la lumière.

Même cachée derrière chacune de ses illusions.

Jeanne.

il existe une source profonde

080930032328838340 

Il existe une source profonde.

Il y a dans le cœur une source profonde

Sage est celui qui s’y désaltère.

Sans toutefois y posséder toute la sagesse du monde ,

Ni pouvoir discuter avec les érudits .

Il connaît cependant nombre de vérités

Qui troublent leur esprits .

Car il a bu une eau vivante

Dont la saveur est incomparable .

Vous tous, doctes et savants ,

Posez-lui des questions

Et il vous répondra .

Non par des mots magiques

Ou des pensées sublimes .

Mais par la paix parfaite

Qui déborde

De la source profonde

De son être .

Poésie de James Dillet- Freeman.

Tiré du livre la prière clé maîtresse de la vie.

………

Jeanne.

xxx

……………………………………….