Plumes et pinceaux.

clip_image002

 

j’ai suivi bien des chemins.

Entre monts et vallées.

De ma vie.

J’ai gravi ma  montagne.

Et exploré ma terre

J’ai cherché mes racines profondes.

J’y ai trouvé ma maison.

J’ai vus pleins de mirages.

Regardé.

Dans de nombreux miroirs.

J’ai vécu.

Des vagues et tempêtes.

Sur la mer de ma vie.

Mais j’y ai trouvé aussi la beauté.

Dans mes rêves d’eaux

Des grands vents et des ouragans.

Ont bousculés et traversés.

Mon ciel.

Mais j’y ai aussi trouvé.

Le bleu de celui-ci.

J’ai trouvé toutes mes couleurs arc-en-ciel.

et

Tous mes soleils.

 le cadeau.

Je t’ai nommé liberté .

perroquet avec mes prismacolor

Un symbole de liberté.

J’ai voulu dessiner une image de liberté.

J’ai sorti mes crayons.

Et j’ai dessiné tes ailes.

J’ai voulu un espace de liberté.

J’ai pris mes crayons et j’ai mis plein de couleurs.

En signe d’ouverture a tous les paysages.

Et j’ai refusé de te garder en cage.

Même la plus belle cage dorée.

Ne sera jamais la maison d’un être de liberté.

J’ai dessiné de grands arbres.

Pour que tu puisse t’y poser.

Et y faire ton nid.

J’ai voulu un chemin de liberté.

Je t’ai offert de hautes montagnes.

Et un ciel.

Pour t’envoler.

J’ai voulu dessiné un symbole de liberté.

J’ai dessiné tes ailes .

Qui te conduisent vers tes plus grands rêves.

Qui te permettent de t’envoler.

Dans les hauteurs

Au-dessus de toutes les circonstances.

Pour les regarder.

Avec un certain détachement.

J’ai voulu un espace de liberté.

Je t’ai permis de choisir l’endroit ou construire ton nid.

J’ai voulu un chemin de liberté.

Je t’ai permis.

De t’envoler vers d’autres cieux.

Car je sais que l’on n’emprisonne pas  un être de liberté.

Je crois que chaque être doit trouver son propre chemin de liberté.

La porte du mien était grande ouverte.

Mais la peur de cet inconnu.

M’as souvent enchainé au connu.

Sans que je le saches vraiment.

La porte était ouverte.

Mais j’avais les yeux fixés.

Sur les barreaux de la cage.

Que j’avais moi-même fabriqué.

Un jour j’ai osé  en sortir.

Et déployer mes ailes.

M’envoler vers tous ces magnifiques paysages.

Il y aura toujours du nouveau.

Dans cet espace , sur ce chemin.

Il est infini.

Ne t’en fais pas cet espace et ce chemin est a l’intérieur de toi.
Tout est en soi et tout part de soi.

Aujourd’hui je chante avec toi liberté.

.Jeanne